Les jihadistes poussent en Irak et Syrie, Obama inquiet

Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) continuent à pousser sur deux fronts pour prendre le contrôle total de la ville syrienne kurde de Kobané et de la province irakienne d’Al-Anbar, pour lesquelles le président américain Barack Obama s’est déclaré « très inquiet ». Les jihadistes contrôlent environ 50 % de la troisième ville kurde de Syrie. Ils cherchent à isoler la cité en prenant le nord pour l’assiéger totalement et bloquer l’accès des Kurdes à la Turquie.