Un tireur ouvre le feu dans un lycée près de Seattle puis se tue: des étudiants sous le choc (vidéo)

D’après le Seattle Times, qui cite des sources policières, «un étudiant aurait ouvert le feu dans le lycée de Marysville-Pilchuck» avant de «décéder d’une blessure qu’il s’est infligée» avec son arme. Le quotidien cite également «des informations selon lesquelles il y aurait jusqu’à six blessés».

L’autorité des écoles de Marysville a indiqué dans un communiqué que «Marysville-Pilchuck High School est actuellement en confinement à cause d’une situation d’urgence». «La police et les services de secours sont en cours d’intervention», ajoute le communiqué sans confirmer la présence d’un tireur.

D’après plusieurs médias locaux, les tirs ont eu lieu dans la cafétéria du lycée.

«Je mangeais (...) J’ai entendu quatre coups de feu derrière moi. J’ai vu une arme pointée vers une table... puis j’ai couru vers la sortie», a raconté une étudiante qui se prénomme d’Alex sur Kiro TV.

Des porte-parole de Marysville n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour répondre aux demandes d’informations de l’AFP.