Houtopia toujours en attente de reconnaissance

« Malgré ses missions éducatives indéniables, Côté enfance ne perçoit en effet aucune aide publique récurrente si ce n’est l’aide à la promotion de l’emploi  », regrette Delphine Didriche, la directrice d’Houtopia. « Cela fait des années que nous faisons des démarches pour être reconnus par la Communauté française, en vain.  » La directrice ne comprend pas pourquoi le centre pédagogique et touristique houffalois, dédié à la sensibilisation aux droits de l’enfant et notamment à son droit à vivre en sécurité, ne bénéficie pas, comme d’autres, d’un soutien au niveau de l’encadrement notamment par le biais d’enseignants détachés. «  Le fonctionnement des différentes activités est rendu possible uniquement grâce au dévouement d’une petite équipe de quatre équivalents temps plein qui se donnent sans compter pour accueillir et animer 30.000 visiteurs par an  », souligne-t-elle.

Votez pour eux

À Houtopia, les enfants découvrent leurs droits mais également leurs devoirs en matière de sécurité au travers de quatre modules. « Bénéficier de la reconnaissance du public serait pour tous les membres de notre équipe une formidable source d’énergie et de motivation », conclut la directrice d’Houtopia. « C’est la raison pour laquelle nous nous sommes inscrits à ce concours. » Le prix du public sera attribué au candidat qui aura obtenu le plus grand nombre de voix des internautes. Le vote est ouvert sur www.preventionawards.be jusqu’au 30 novembre à minuit. Le 1er décembre, seules les 10 candidatures ayant obtenu le plus de voix resteront en lice. La clôture des votes est prévue le 10 décembre à midi.