Braives: la main cassée et le bras lacéré, à 74 ans, par le Rotweiller de ses voisins

Hier matin, cette dame de 74 ans est sortie tôt de chez elle et elle a aperçu le petit jack Russel des voisins dans la rue. « Ma maman n’a pas peur des animaux. Elle a voulu récupérer le chien et le mettre dans son jardin. Mais elle n’a pas voulu le jeter par-dessus la barrière. Elle a ouvert la porte pour le déposer à l’intérieur. Je pense que l’autre chien, qui est censé garder la maison, s’est senti agressé sur son territoire. Il l’a attrapée à la main », explique sa fille.

Le souci, c’est que le chien refusait de lâcher et qu’il a littéralement déchiqueté le bras de la pauvre dame. « Mon mari a tout vu. Il s’est précipité avec un seau et un râteau. Il a donné des coups au chien pour qu’il lâche. Mais il tenait bon ».

Les blessures de la dame sont impressionnantes.

Un récit à lire dans nos éditions de ce mardi