Des voitures brûlées et retournées, des motos de la police incendiées, de violents affrontements... : la manif’ dégénère complètement à Bruxelles (photos et vidéos)

Des incidents se sont déclarés jeudi après-midi entre la Porte de Hal et la gare de Bruxelles-Midi, à l’issue de la manifestation nationale. Un noyau de plusieurs centaines de manifestants continuent à affronter les forces de l’ordre, qui ont utilisé du gaz lacrymogène et des arroseuses pour disperser la foule. Des véhicules ont également été incendiés.

Les manifestants s’en sont pris à des véhicules en stationnement, en les incendiant et en les déplaçant sur la chaussée pour ériger des barricades. Les manifestants se sont également armés de bâtons, de pierres, de bouteilles et de barrières Nadar. D’autres brasiers ont été constatés à proximité de la gare de Bruxelles-Midi. Les manifestants ont par ailleurs dégradé des panneaux publicitaires.

La police a utilisé du gaz lacrymogène pour tenter de disperser la foule, en vain.

D’autres manifestants, également sur place, essayent d’empêcher les casseurs de s’en prendre aux véhicules.

La Croix-Rouge de Belgique signale qu’elle a évacué 14 personnes vers des hôpitaux. Il n’y a pour l’instant pas de cas grave signalé. Le responsable médical sur place parle de bagarres, de chutes et de problèmes médicaux. Le bilan de 13h30 rapportait déjà 10 soins sur place et 3 évacuations.

Une moto de la police brûlée :

Photo : Fred Delepierre/Lesoir.be