Black-out cet hiver: vous feriez bien de vérifier votre alarme!

«Nous avons 15 à 20 appels par jour de nos clients qui s’inquiètent sur ces questions de black-out», déclare Philippe Dockx, le patron de G4S, une firme qui équipe 20.000 clients dans tout le pays. «Depuis plusieurs semaines, une équipe, chez nous, ne travaille plus que sur ces zones de délestage. Certains clients sont plus vulnérables que d’autres et nous faisons le nécessaire: nous leur avons envoyé un mail pour tout expliquer.»

Les plus inquiets ne sont pas que les banques, les bijouteries, les commerces… De nombreux particuliers se posent des questions.

Poursuivez l’info dans les quotidiens de Sudpresse ce lundi 10 novembre ou à consulter via nos supports numériques.