Nous avons goûté le premier sandwich aux insectes de Huy

Avouons que, visuellement, le ver de farine n’est guère ragoûtant. Difficile d’avoir l’eau à la bouche à sa vue. Mais rassurés par les paroles de Carmen, nous goûtons tout d’abord un ver de farine, seul, sans accompagnement.

Première impression: ça croque sous la dent! La consistance rappelle effectivement celle de la chips. Le goût, lui, est plus proche d’un fruit sec. En plus fort. Aucun rapport avec de la viande. «C’est normal car le ver en question mange de la farine et des plantes. Il a le goût de ce que lui-même avale», confirme la patronne.

Découvrez l’intégralité de ce sujet dans La Meuse - Huy-Waremme de ce mardi 18 novembre, que vous pouvez également télécharger en cliquant ici.