Une bévue aux conséquences énormes: Assim Abassi, l’homme "armé" de l’avenue Louise, et sa famille, vont devoir quitter la Belgique

Assim Abassi, le jeune homme présenté dans un avis de recherche de la police fédérale comme un possible terroriste, s’est présenté lui-même à la police pour expliquer ce quiproquo, assurant qu’il s’agissait d’une batte de cricket et non, comme mentionné sur l’avis de recherche, d’un fusil de chasse. Tout cela aurait pu en rester là…

Le problème est que le papa d’Assim travaille à l’ambassade du Pakistan. Et que son employeur n’a pas du tout apprécié cette mauvaise publicité. L’homme a donc été limogé et a été obligé de rendre son passeport, comme tous les membres de sa famille.

Conséquences: Assim, ses parents ainsi que ses quatre frères et sœurs devront prochainement quitter le territoire belge. Sauf si l’ambassade pakistanaise et les autorités policières parviennent à arranger les choses. Ce qui n’est guère le cas actuellement.