Grève de ce lundi 1er décembre: découvrez notre carte interactive des perturbations attendues!

Découvrez ci-dessous la carte des perturbations attendues au niveau des transports en commun, des hôpitaux, des centres commerciaux ou encore au niveau des zonings industriels bloqués par des piquets de grève, ce lundi 1er décembre.

Pour rappel, voici le programme des actions syndicales de ces prochaines semaines.

1er décembre 2014 : grèves dans les provinces de Namur, Liège, Flandre-Orientale et Flandre-Occidentale.

8 décembre 2014 : grèves à Bruxelles, en Brabant wallon et en Brabant flamand.

15 décembre 2014 : grève générale dans tout le pays.

Quid pour ce 1er décembre ? On fait le point, région par région, et secteur par secteur !

DANS LA RÉGION DE LIÈGE

Jeudi matin, la CSC et la FGTB, réunies en front commun syndical, faisaient le point sur la situation à laquelle il faut s’attendre lundi dans l’arrondissement de Liège dans le cadre des grèves tournantes. Tout ou presque, nous assure-t-on, sera fermé. Et la grève touchera tant le secteur public que privé. Entreprises, écoles, administrations communales, transport en commun, aéroport, galeries, ou encore centres commerciaux : tous débrayeront !

Lundi noir à Liège : tout, ou presque, sera fermé ! En effet, la grève ne se limitera pas au seul secteur public, mais devrait s’étendre au secteur privé dans sa grande majorité. Le point sur la situation à laquelle il faut s’attendre :

> Tout d’abord, il est à noter que les transports en commun (bus et trains) ne circuleront pas.

> Les différentes administrations devraient également fermer.

> Les écoles, à la fois dans l’enseignement libre et officiel, ne seront pas en mesure d’assurer les classes. Certes, elles mettront en place un système d’accueil des élèves. Mais du côté des syndicats, on conseille à tous les parents qui en ont la possibilité de garder leurs enfants à la maison.

>Les hôpitaux assureront pour leur part un service réduit.

> L’aéroport de Bierset sera fermé. Aucun avion ne décollera ou n’atterrira. L’accès sera bloqué.

> Au niveau du secteur privé, les syndicats espèrent que la plupart des magasins et des entreprises seront fermés. FGTB et CSC annoncent d’ores et déjà le blocage des principaux zonings industriels : celui des Hauts-Sarts, d’Ans et du Sart-Tilman. Des piquets de grève y seront organisés et l’accès empêché. Les galeries et centres commerciaux (Cora, Belle-île, Médiacité, Galeries Saint-Lambert) seront également bloqués par des piquets de grève.

> Enfin, si aucun blocage des routes n’est prévu à grande échelle, des initiatives individuelles ne sont pas à exclure.

DANS LA RÉGION DE HUY-WAREMME

> Les bus  : aucun bus ne circulera dans la région de Huy-Waremme, tous les dépôts du TEC Liège-Verviers seront en grève.

> Les trains  : comme à Namur ou Liège, aucun train ne circulera sur le réseau.

> Les écoles  : « Toutes les écoles seront touchées à des degrés divers », a ajouté Jean-Marc Namotte, secrétaire fédéral de la CSC Liège-Huy-Waremme. « Il y aura des enseignants grévistes et les étudiants auront du mal à se rendre à l’école à cause des problèmes de mobilité. »

> Le zoning industriel de Villers-le-Bouillet sera bloqué et l’entrée vers l’autoroute E42 risque donc d’être perturbé à cet endroit.

La grève touchera également le rail : il faudra s’attendre à des perturbations dans tout le pays ! (Photo : Corinne Feron/Sudpresse)

DANS LA RÉGION DE VERVIERS

> Les bus  : aucun bus ne roulera à Verviers, le dépôt de Stembert sera fermé. Il en sera vraisemblablement de même pour le dépôt d’Eupen. Aucune info pour les lignes de bus assurées par des sociétés privées.

> Les trains  : aucun train ne roulera en région verviétoise ce lundi. Paralysie totale.

> Les écoles  : il y aura de nombreuses écoles où les cours ne seront pas donnés selon les syndicats. Ça dépend des établissements.

> Les entreprises privées  : les trois grands zonings de la région, ceux d’Eupen, des Plenesses et de Chaineux, seront ciblés par des piquets de grève. Les grosses entreprises comme la Câblerie, Hexcel, SCA, Spa Monopole… seront sûrement fermées.

> La police  : pas de mot d’ordre de grève lancé. À la zone de police Vesdre par exemple, on estime que tout se déroulera normalement pour le grand public : interventions, dépôt de plainte…

> Les hôpitaux  : au CHPLT il ne devrait pas y avoir d’impact pour les patients. Même chose à Sainte-Elisabath où on précise que tout ce qui est offre de soins fonctionnera normalement, les opérations déjà prévues sont d’ailleurs maintenues. C’est plus au niveau administratif, logistique et d’entretien que la grève se fera sentir.

Aucun bus ne circulera ce lundi en provinces de Liège et de Namur (photo : Belga/Siska Gremmelprez)

DANS LA RÉGION DE NAMUR

Les zonings industriels de Seilles (Andenne) et de Rhisnes (La Bruyère) seront fermés ce lundi 1er décembre dans le cadre des grèves tournantes, ont indiqué mercredi les sections Namur-Dinant de la CSC et de la FGTB.

« Nous appelons les entreprises à un arrêt de travail partout où c’est possible. Nous savons déjà qu’une partie sera fermée et qu’il y aura des piquets devant d’autres. Un service minimum sera assuré dans les écoleset un service du dimanche dans les hôpitaux », ont déclaré Thierry Jacques, secrétaire fédéral de la CSC Namur-Dinant, et Guy Fays, secrétaire régional interprofessionnel de la FGTB Namur.

Dans les zonings de Seilles, de Rhisnes et peut-être de Crealys (Les Isnes, Gembloux), des points de blocage seront organisés dès 5h00. «  Si des travailleurs veulent absolument passer, on ne va pas se laisser faire. Il y a eu un accident lundi pour des milliers de blocages. Dans ces cas-là, on discute, on parlemente, on ne crée pas d’accident », précise Thierry Jacques.

Aucune route ne sera bloquée, ont par ailleurs indiqué les syndicats.

Un rassemblement à l’appel des centrales des services publics aura lieu lundi à 11h00 place Saint-Aubain à Namur. Le personnel de la Ville de Namur s’y rendra en cortège. Les responsables régionaux y prendront la parole.