Bruxelles: le parking de la place du Jeu de Balle n’est pas le seul dont les Verts ne veulent pas

Pour eux, il faut renoncer aux quatre parkings dont l’échevine de la Mobilité Els Ampe (Open Vld) souhaite la construction dans le cadre du plan de mobilité que la majorité propose dans la foulée de la piétonnisation accrue du centre.

Par les voix de Marie Nagy, cheffe de groupe, Bart Dhondt et Liesbet Temmerman, le groupe Ecolo-Groen a également fait part lundi de sa réprobation du plan de circulation mis au point à l’approche de la zone piétonne car il n’empêchera, selon eux, pas suffisamment le trafic de transit.

Ils préféreraient l’instauration de boucles de circulation plus petites pour faciliter l’approche du piétonnier mais aussi l’évacuation des voitures vers la Petite Ceinture.

Ecolo et Groen sont loin d’être convaincus par le plan de circulation des bus de la STIB, qui servira plus les intérêts de l’opérateur public de transport que les habitants. Pour eux, la Ville rate l’occasion d’améliorer la desserte en transports en commun qui pourrait être obtenue par un prolongement des lignes et une localisation des terminus à la porte de Ninove.

Selon les écologistes, le parking de la Place du Jeu de Balles déjà rejeté par plusieurs milliers d’habitants et de commerçants, induira du trafic automobile dans les petites rues des alentours. Il est inutile car il existe deux parkings sous-exploités non loin de là.

Le projet de parking de la Place Rouppe, périlleux à réaliser en zone marécageuse, nécessiterait quant à lui l’aménagement d’une trémie d’accès sur l’avenue de Stalingrad, et d’une autre, de sortie, rue du Midi.

Celui d’un parking sous la place du Nouveau Marché aux Grains se situe à proximité immédiate des parkings Dansaert et Lepage. Trente deux arbres de la place sont menacés.

Enfin, le projet de parking de la Place de l’Yser est prévu là où on vient de terminer les travaux du contrat de quartier «les Quais».