Le Verviétois Olivier Lennerts, alias Lenny & Norbert Bear, écope de 5 mois de prison avec sursis pour ses tags à Liège

Le prévenu avait été intercepté le 4 octobre 2014 après avoir tagué à la peinture blanche une trentaine de graffitis dans des quartiers de Liège. Le prévenu se décrivait comme un « artiviste », un artiste engagé dans une démarche idéaliste. Il espérait, sans succès, obtenir une tribune pour exprimer ses idées lors de sa comparution.

Par ses graffitis, le prévenu avait dégradé des immeubles publics et privés, notamment un monument centenaire. Le prévenu affirmait qu’il voulait interpeller la Ville de Liège sur sa politique contre les tags mais il n’avait entrepris aucune démarche préalable pour concrétiser sa volonté. Borné dans ses attitudes et dans ses idées, cet homme qualifie « d’humanistes » ceux qui pensent comme lui mais de « fascistes » les personnes ayant une autre opinion.

Le prévenu avait refusé de prester une éventuelle peine de travail. Le tribunal l’a donc condamné à une peine de 5 mois de prison avec sursis et à une amende de 450 euros. À l’énoncé de son jugement, il a enfilé son bonnet de nounours et s’est laissé tomber au sol. Il a été évacué de la salle d’audience par un policier.

> Le récit détaillé de l’audience est à lire dans La Meuse Verviers de ce 3 décembre.