Incidents à Mons, Marcinelle, Gerpinnes, Burtonville, Nivelles et près de Verviers: plusieurs barrages forcés, trois grévistes blessés! (photos)

Incidents à Mons

Mons est ville morte ce lundi matin. Contrairement au premier jour de grève, la sortie d’autoroute Mons était ouverte. Un barrage est installé au rond-point de la Porte-du-Parc, qui donne accès au centre-ville et au ring. C’est vers 7 h 30 qu’une camionnette a forcé le passage. D’après nos informations, deux grévistes ont même été blessés : l’un à l’a tête, l’autre à l’épaule. Les occupants de la camionnette, agressifs, sont en effet sortis avec des barres de fer ! Un deuxième barrage a été forcé, à Jemappes, derrière les Grands-Prés. Un jeune conducteur a renversé un manifestant.

(Photo : Eric Ghislain)

Ce lundi matin, vers 7 h 30, la camionnette n’a pas voulu patienter. Elle a forcé le passage installé au rond-point. Une fois dans le rond-point, le véhicule s’est arrêté. Des personnes en sont sorties avec des barres de fer ou des pieds de biche. Ils se sont montrés très agressifs. Deux grévistes ont été blessés sérieusement, dont un à la tête. Il a été emmené très vite à l’hôpital. Un autre manifestant a été touché à l’épaule. La police est rapidement intervenue. Les deux agresseurs ont été emmenés au poste.

(Photo : Eric Ghislain)

Un deuxième barrage a été forcé, par après, sur Jemappes, derrière le centre commercial des Grands-Prés. Un jeune automobiliste d’à peine 20 ans a foncé sur les manifestants. Un gréviste a été renversé et traîné sur quelques mètres. Le jeune conducteur a fini par s’arrêter. Il a voulu sortir de sa voiture avec une batte de base-ball. Mais les autres grévistes ont pu le maîtriser à temps. La police est là aussi intervenue. Il a été embarqué. Le manifestant a été blessé légèrement. Il est malgré tout parti à l’hôpital pour faire des examens.

(Photo : Eric Ghislain)

Incidents à Cuesmes

Une automobiliste française a tenté de franchir un barrage formé par les grévistes dans le zoning de Cuesmes. Des pneus empêchaient ainsi le passage des véhicules. La conductrice a tout de même tenté sa chance mais la voiture est lourdement retombée au sol, éclatant notamment le pare-brise arrière du véhicule.

Incidents près de Verviers

La grève générale de ce lundi 15 décembre suscite quelques tensions dans l’arrondissement de Verviers. Un incident s’est produit à Dison, où un automobiliste a voulu forcer un piquet de grève. Du côté de Petit-Rechain, c’est un membre du piquet de grève qui a mis le pied dans une portière de voiture. « Il y a un peu de tôle froissée mais rien de grave. C’est tout à fait gérable », estime Daniel Richard, secrétaire régional interprofessionel FGTB Verviers.

Incidents à Gerpinnes

Un incident a également eu lieu ce lundi matin à Gerpinnes, dans le grand virage de la rue des Flaches. La DH indique qu'un automobiliste a foncé sur les militants qui bloquaient la route. Johnny Vanderbeque a été touché. "Je vais déposer plainte et me rendre à l'hôpital", explique-t-il.

Incidents à Marcinelle

Un automobiliste a forcé un cordon syndical bloquant l’accès au magasin Match de Marcinelle, a constaté lundi matin un photographe de presse qui se trouvait sur place. On ne déplore pas de blessé. Le conducteur a tenté de forcer le passage et a accroché un premier gréviste. Un deuxième s’est ensuite accroché à son capot. On ne déplore pas de victime.

Avertie des faits, la police locale de Charleroi s’est rendue sur les lieux pour constater les faits.

> Plus d’informations sur les incidents à Marcinelle en cliquant ici.

Incidents à Nivelles

Du côté de Nivelles, la police a dû intervenir à un rond-point du zoning de Nivelles-Sud. Un couple a tenté de passer mais a été bloqué par un piquet. Les esprits se sont échauffés et une bagarre a débuté entre grévistes et l’homme qui souhaitait traverser le rond-point. Deux policiers ont dû intervenir pour séparer l’homme et les grévistes, comme le rapporte L’Avenir. La vidéo de l’intervention est à découvrir sur le site de nos confrères.

Incidents à Burtonville

Dans le zoning de Burtonville, altercation entre un patron d'une des entreprises du zoning et la trentaine de grévistes qui bloquent l'endroit. A Libramont, plusieurs personnes ont essayé de forcer le barrage mis en place au rond-point à l'entrée de Recogne. Le patron d'un snack a menacé certains grévistes de leur crever les pneus s'ils ne partaient pas de son parking. D'autres travailleurs ont tenté de forcer le barrage mis en place devant chez Ores à Arlon.