Waterloo: Arthur Valerian Wellesley, duc de Wellington et prince de Waterloo, est décédé à 99 ans

Il avait 99 ans et suivait de près les préparatifs du Bicentenaire de la bataille de Waterloo. Il faut dire que son ancêtre n’est autre qu’Arthur Wellesley, à savoir le premier duc de Wellington, le gagnant de Waterloo. Arthur Valerian Wellesley s’est éteint ce mercredi 31 décembre. Né le 2 juillet 1915, il était le huitième duc de Wellington. Arrière-arrière-arrière-petit-fils du héros de Waterloo, il était également prince de Waterloo, titre attribué par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas après la bataille. Comme son illustre aïeul, il était militaire : il a servi dans la Royal Horse Guards durant la seconde guerre mondiale avant d’occuper des fonctions à Chypre et en Espagne

Devenu prince de Waterloo en 1972, à la mort de son père, Gerald Wellesley, « il était devenu, en Grande-Bretagne, le plus ardent défenseur du champ de bataille de Waterloo », rappelle Yves Vander Cruysen, échevin waterlootois de la Culture. « Il avait par exemple, créé, des deux côtés de la Manche, le « Waterloo Committee », visant à mieux faire connaître le combat de Waterloo. Président d’honneur du Musée Wellington, il avait apporté tout son soutien au lancement de l’institution et veillé à enrichir ses collections. » Il avait également participé à la restauration de la ferme d’Hougoumont, suivant d’ailleurs les travaux de très près.

Le nouveau prince de Waterloo est son fils, Charles Wellesley, marquis de Douro. Né en 1945, il a été parlementaire européen. Pour l’anecdote, le prince de Waterloo figure au trente-deuxième rang du Protocole belge.