Nicolas Sarkozy: "Les coupables de ces actes vont être poursuivis et châtiés avec la plus extrême sévérité"

Comme son successeur François Hollande sur le coup de midi, Nicolas Sarkozy, l’ancien président français, s’est exprimé au sujet de l’attentat terroriste qui s’est déroulé ce mercredi matin dans les locaux de Charlie Hebdo : « Je tiens à exprimer ma profonde émission face à cet acte abject. Les journalistes et la rédaction pris pour cible, c’est une attaque sauvage à l’un de nos principes les plus chers de la liberté d’expression » a notamment déclaré le récent vainqueur des élections au sein de l’UMP.

Avant d’enchaîner : « Mes premières pensées vont aux victimes de cet attentat barbare, à leurs familles, à leurs proches, aux forces de l’ordre et je forme mes voeux pour les personnes blessées ».

« Les coupables de ces actes vont être poursuivis et châtiés avec la plus extrême sévérité. La démocratie a été attaquée, nous devons nous défendre et la fermeté absolue est la seule réponse possible. Nous devons continuer de dire ce que nous avons envie de dire, nous devons continuer à vivre comme nous avons envie de vivre. Nous ne devons pas céder de terrain. Nul ne réussira à nous en empêcher ».

Avant de conclure : « La France est frappée en plein coeur. La nation est endeuillée. J’appelle les Français à refuser les amalgames et à répondre en font uni face à ces terroristes ».