Seraing: CMI va engager 100 personnes dans son secteur Défense en 2015 et 40 dans le secteur Energie

Et l’emploi a suivi un mouvement parallèle. « C’est vrai ! Nous étions une soixantaine en 2008 et aujourd’hui près de 400, reprend Séverine Vertessen, porte-parole de CMI Defence. Dont 300 basés ici à Loncin, le reste étant localisé à Aubange (Luxembourg) et Distroff (en Lorraine). Parmi ces 300, on note une centaine d’ingénieurs dans le bureau d’études. Mais nous avons bien sûr des ouvriers qualifiés, des commerciaux, des acheteurs et tout le service après-vente avec les techniciens et les formateurs. »

Et ce n’est pas fini puisque, suite à ce gros contrat conclu avec un pays du Golfe, un nouveau volume d’activités vient d’être garanti pour les sept années à venir. « Du coup, nous prévoyons effectivement le recrutement de presqu’une centaine de personnes pour 2015. Des ingénieurs, des électroniciens, des technico-commerciaux et des ouvriers spécialisés. »

Quant à la branche Energie de CMI basée à Seraing, elle vient de conclure un troisième contrat pour la livraison d’une chaudière thermo-solaire. Une chaudière qui a le grand avantage de produire de l’électricité grâce à des capteurs solaires, de jour mais aussi de nuit. Avec d’autres livraisons de chaudières plus classiques, elle compte engager une quarantaine de personnes cette année 2015.