Bruxelles: des blocs de béton installés pour protéger des bâtiments diplomatiques français

Ce n’est pas la principale ambassade de France ni son consulat, mais une de ses quatre représentations à Bruxelles, accueillant quotidiennement deux de ses principaux diplomates. Et, depuis ce jeudi, elle est tout à coup protégée une demi-dizaine de blocs de bétons qui empêchent de se stationner devant son entrée, au nº14 de la place de Louvain de Bruxelles, située au pignon des bureaux de la société Rossel, entre le Parlement de la rue Royale et la cathédrale Sainte-Gudule.

Ce jeudi vers 15h30, un véhicule et des ouvriers de la voirie communale de Bruxelles sont venus placer ces plots empêchant tout stationnement devant l’entrée, déjà surveillée par caméras, de cette antenne diplomatique très fréquentée de la France à Bruxelles. Tout en maintenant les quatre emplacements de parking réservés quelques mètres en amont. Aucune explication avancée de la part de l’ambassade française, ni de la police bruxelloise ! « Le dossier de demande existait déjà avant », nous commente la porte-parole de la zone de police, la commissaire Ilse Van De Keere. « Pour les détails, il faut se renseigner à la Ville, qui a placé les blocs. » Mais là, pas de réponse, comme ailleurs.

Sous le couvert de l’anonymat, un employé de cette « représentation française » nous confie : « cela fait des années qu’on demandait ces blocs de protection de parking, en vain. Et tout à coup les voilà ! » A.B.