Décès de Junior Malanda: son ami Anthony D’Alberto n’avait pas encore son permis et roulait à près de 250 km/h

Ce samedi après-midi, vers 15h35, sur l’autoroute allemande A2, le médian belge de 20 ans Junior Malanda est décédé suite à un tragique accident de voiture. Le conducteur de la Volkswagen Touareg, dans lequel Junior Malanda était à l’arrière, a perdu le contrôle du véhicule, a traversé la berne centrale et a foncé sur un arbre. Malanda est décédé sur le coup.

Un autre passager du véhicule, l’ancien espoir anderlechtois Anthony D’Alberto, serait en fait le conducteur de cette voiture. Selon nos informations exclusives, D’Alberto était au volant de la voiture quand l’accident s’est produit. Il roulait sans permis de conduire (visiblement, il n’avait que sa licence d’apprentissage) et roulait, selon les premiers éléments de l’enquête de police, à près de 250 km/h ! La police allemande avait déjà indiqué que l’accident serait dû à une vitesse élevée du véhicule.

Anthony D’Alberto était présent avec l’équipe première d’Anderlecht en stage à Abu Dhabi, en janvier 2014. Il est toujours affilié au club bruxellois mais n’a plus de contrat au Sporting.

Le club a précisé, ce samedi soir, que la vie du jeune joueur de 20 ans n’était plus en danger.