Menacé de mort, Eric Zemmour annule son passage au Cercle de Wallonie à Liège

Le polémiste «fait l'objet depuis quelques jours de graves menaces de mort. Il vient d'être mis sous haute protection par le Ministère de l'Intérieur français. Ce dernier ne souhaite faire courir aucun risque tant à Eric Zemmour qu'à ses audiences. Toutes conférences ou manifestations publiques lui sont interdites. Il en est le premier désolé», explique André Van Hecke, le responsable du Cercle de Wallonie.