Visite de la maison attaquée lors de la fusillade de Verviers: il y avait encore une odeur de poudre... (photos + vidéo)

Vers 16 heures ce vendredi, des locataires de la maison qui a subi l'assaut des unités spéciales de la police ont pu rentrer chez eux. Un badaud les a aidé à forcer la porte d'entrée du bâtiment, difficile à ouvrir.

Tout ceci sous les yeux des caméras du monde entier qui en ont alors profité pour s’engouffrer dans dans le corridor, sous les yeux des policiers. Surréaliste. Une visite s'est alors improvisée dans les communs, menant à une petite cour arrière par où un des terroristes aurait essayé de prendre le fuite la veille au soir.

Des fenêtres barricadées et sous scellés, des débris de verre, des impacts de balles et une odeur de poudre persistante hantaient encore les lieux.