Charleroi/Piéton: trois voleurs de rail interpellés

Les faits remontent à ce mardi dernier : aux abords de la gare de Piéton, deux majeurs et un mineur d’âge se sont fait coincer par la police des chemins de fer.

Le mineur a été présenté au juge de la jeunesse namurois, compétent pour son cas.

Les majeurs sont du ressort du parquet de Charleroi. L’un d’eux est connu de la justice pour une série de faits similaires. Christophe L. a été présenté au juge d’instruction Paul Dhayer. Celui-ci l’a finalement remis en liberté, sous conditions. Parmi celles-ci, évidemment, ne plus s’approcher des voies de chemins de fer ni s’approcher de ferrailleurs.

Le prévenu, vaguement apparenté à la famille Becker, est domicilié dans un camping mal famé de Bambois. Il est effectivement spécialisé dans le vol de rails de chemin de fer en gros. Avec une équipe et le matériel adéquat : camions, grues, vestes fluo ; etc.

Il n’y a pas longtemps, la police des chemins de fer était déjà tombée sur lui en flagrant délit de vol : l’homme avait réussi à les emberlificoter avec un bel aplomb. Il leur avait ainsi assuré qu’il était un sous-traitant pour Infrabel.