Foot US: direction Dallas et son camp d’entraînement pour le Brabançon wallon Loïc Sapart

Strass, spectacle et paillettes seront au programme ce week-end pour la finale du Superbowl aux États-Unis. Ce monument du sport mondial attirera encore une fois des millions de regards durant plusieurs heures pour ce qui est l’un des rendez-vous les plus attendus de l’année par les passionnés de sports. Pendant ce temps-là, Loïc Sapart, jeune brabançon wallon de 17 ans, ne pensera qu’à une chose : réussir son camp de football américain à Dallas afin d’avoir l’opportunité de disputer un match face aux U19 des États-Unis ce 31 janvier. Une occasion en or pour ce passionné de football américain de se faire une place au soleil.

Pourtant, quand il a fait ses premiers pas sur un terrain il y a trois ans, il ne pensait pas du tout se retrouver de l’autre côté de l’Atlantique aujourd’hui.

« En fait, tout s’est passé très vite », souligne le principal intéressé qui, à l’heure où vous lirez ses lignes, aura déjà connu deux jours d’entraînements intensifs sous le soleil de Dallas.

« Lors d’un stage en juillet en Allemagne, des recruteurs américains m’ont approché en me disant que j’avais quelque chose et que je devais m’inscrire à ce camp afin d’avoir, peut-être, l’occasion d’évoluer avec la World Team. »

>Retrouvez la suite de l’article dans notre édition La Capitale Brabant wallon de ce mercredi 28 janvier.