"Va te pendre", écrit une élève à Marion, 13 ans… et l’adolescente s’est pendue après des mois de harcèlement

« Va te pendre » est l’ultime message qu’elle a reçu sur son portable, la veille du jour où elle a effectivement pris au mot l’injonction qu’on lui a envoyée. Marion a symboliquement pendu son GSM, elle a rédigé une lettre pour ses parents et elle s’est pendue. C’est sa mère Nora qui l’a retrouvée.

Nora Fraisse a publié ce livre, « Marion, 13 ans pour toujours », pour faire « prendre pleinement conscience de la gravité du harcèlement entre élèves », peut-on lire sur 20minutes.fr.

Car l’adolescente était harcelée depuis des mois. Sur Facebook, les autres élèves la traitaient de « pute », faisaient courir diverses rumeurs à son sujet ou encore, la menaçaient. Les menaces la suivaient ensuite partout puisqu’elle recevait des SMS ou des coups de téléphone jusque chez elle. Mais la petite Marion avait toujours caché cette situation à ses parents.

« Je croyais tout savoir de toi (…) Mais les brimades, les humiliations, les insultes, tu les as passées sous silence comme si tu ne voulais pas nous souiller, comme si ça ne devait prospérer que dans le monde d’Internet », écrit sa mère Nora Fraisse dans son livre. Elle met aussi en cause, les enseignants et la direction de l’école qui n’a rien fait pour protéger sa fille et elle invite l’administration scolaire «  à s’évertuer à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance ».