Bruxelles: le nouveau plan de mobilité fait perdre 10 minutes aux pompiers

Les automobilistes et les commerçants ne sont pas les seuls à se plaindre du nouveau plan de mobilité dans le centre-ville. Désormais, ce sont les pompiers de la caserne de l’Héliport qui montent au créneau. L’objet de leur colère : la fermeture de la rue de Laeken. Impossible d’y entrer depuis la Petite Ceinture lorsque l’on se dirige vers le centre. Cette fermeture ne concerne qu’un court tronçon, mais cela fait toute la différence, selon nos soldats du feu.

«  La rue de Laeken n’est pas une voie très large mais c’est un axe important pour les services de secours qui veulent rejoindre Anderlecht via la rue Van Artevelde. Mais il n’est aujourd’hui plus possible de l’emprunter », déplore Pierre Meys, porte-parole des pompiers de Bruxelles, en pointant du doigt les énormes blocs de béton blancs qui barrent la route.

«  Désormais », poursuit-il, «  nous n’avons d’autre choix que de passer soit par le boulevard Emile Jacqmain, soit le long du canal. Un détour qui nous fait perdre environ une dizaine de minutes en fonction des circonstances. C’est énorme. En intervention, chaque seconde compte. »

Courrier a donc été envoyé à la Ville de Bruxelles, une lettre restée sans réponse pour l’instant.

Retrouvez tous les détails de cette problématique dans La Capitale de ce lundi 16 février.