Voici pourquoi François De Brigode a adressé un doigt d’honneur à la Foire du Livre de Bruxelles

Ce cliché a été publié sur le compte Facebook de Bernard Hennebert avec le commentaire suivant :

« Avec mon ami (!!!) François de Brigode, le célèbre photographe et grand (hauteur) présentateur ertébéen, à la Foire du Livre de Bruxelles, après quelques verres, le 25 février 2015 en fin de soirée ».

Ce samedi, ce même Bernard a tenu a expliqué la raison de ce geste. « Sur internet, on fait dire n’importe quoi à une photo, si on n’explique pas le contexte. Je ne suis pas un simple visiteur et De Brigode le sait. Mon interprétation subjective : ce doigt d’honneur est sans doute une sorte d’humour bon enfant pour me signifier que mon travail serait vain. En effet, je suis l’auteur de 4 livres critiques sur la RTBF (dont celui-ci). Ce « RTBF, le désamour » analyse les récentes évolutions de la RTBF et dégage des pistes de retour aux fondements du service public. Vous pouvez lire au dos de la couverture de ce livre (et c’est vraisemblablement un doigt d’honneur à tout cela)… alors cette photo prend du sens (du moins sur mon mur à moi) :

« (…) L’omniprésence du sport-spectacle, du divertissement-paillettes et des séquences « bricolage » ou « cuisine » contraste avec les horaires confidentiels d’autres émissions sous-financées. Celles-ci concrétisent pourtant diverses obligations assignées au média dont le budget est aux trois-quarts supporté par une dotation publique.

Un rééquilibrage des missions de la RTBF s’impose absolument. Mais est-il envisageable aussi longtemps que la direction du service public vit sous la pression publicitaire qui ne cesse de se renforcer ? (…) ».

A la DH, François De Brigode a tenu à préciser : « C’est le doigt d’honneur gentil d’un photographe. Il est adressé à tous ceux qui m’ont pourchassé à la Foire du livre de Bruxelles alors que je n’avais qu’une seule envie : lire un livre après une longue journée de travail »