Menu Le journal du 07 décembre 2022 Je lis le journal Je m'abonne Se connecter S'abonner

Dérapage antisémite à l'ULB: des étudiants juifs conspués sur le campus (vidéo)

La scène s'est déroulée ce mardi 3 mars sur le campus de l'Université Libre de Bruxelles: des étudiants juifs ont été conspués. Une vidéo circule. Et une plainte va été déposée.

La Ligue Belge contre l’Antisémitisme (LBCA) va déposer plainte prochainement à la suite d’un incident à caractère antisémite survenu mercredi sur le campus du Solbosch, de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Des étudiants juifs ont été conspués par des militants du cercle BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) qui avaient dressé un «mur» sur le campus pour dénoncer l’occupation des territoires palestiniens par Israël, a indiqué jeudi Christophe Goossens, avocat de la LBCA.

Les étudiants juifs ont été traités publiquement de «terroristes, fascistes et sionistes».

«La plainte sera dirigée vers des personnes qui sont encore à identifier et appartenant vraisemblablement au cercle BDS. Les injures proférées à l’encontre des étudiants juifs étaient manifestement motivées par le fait qu’ils sont juifs. On n’est pas dans le débat d’idées mais dans l’invective haineuse et antisémite. Il s’agit d’une infraction à la loi Moureaux de 1981 visant à réprimer le racisme et la xénophobie», a expliqué Me Goossens.

Joël Rubinfeld, le président de la LBCA, a pour sa part qualifié l’incident «d’inacceptable». «Il s’agit d’un dérapage antisémite de plus. On a le droit d’être en désaccord avec la politique israélienne mais, par leurs insultes, les militants du BDS ont collé une étoile jaune virtuelle sur le dos des étudiants juifs, faisant d’eux une cible et les livrant à la vindicte populaire. Nous demandons aux autorités académiques de l’ULB de prendre leurs responsabilités et d’exclure le cercle BDS», a-t-il indiqué.

Le conseil académique de l’ULB a organisé jeudi matin une réunion d’urgence autour de l’incident.

«Le BDS a été enregistré à l’ULB en mai 2012. Sa demande d’enregistrement avait soulevé divers débats et questions au sein du conseil d’administration quant à son objet social. L’avis juridique du Centre pour l’égalité des chances avait été sollicité à cette occasion. D’après l’avis remis par ce dernier, les statuts et l’objet social du BDS n’étaient pas sanctionnables», a indiqué un porte-parole de l’université.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo
Retour en haut Actualités Régions Sport Vidéos Max Ciné-Télé-Revue Codes promos Podcasts Mobilité Consomalin Services Club des abonnés Concours 7Dimanche Liège Charleroi Mons Bruxelles Basse Meuse Brabant wallon Centre Huy Waremme Luxembourg Mouscron Namur Sambre Meuse Tournai Verviers Alertez-nous Nos archives Horoscope Météo Jeux info Trafic Nécrologie Annonces emploi Annonces auto Annonces immo Locations de vacances Shopping Bons plans Guide d'achat Codes promos Comparateur La boutique Gérer les cookies Gérer les notifications Inscription newsletter Concours Journée Découverte Entreprises Sudinfo sur Facebook Applications Sudinfo iPhone-iPad Application Sudinfo Android Nous contacter La société Sudinfo Créer un compte Sudinfo Les offres d'abonnement Sudinfo Le Groupe Rossel Rossel Advertising