Tribunal de Nivelles: trente mois avec sursis pour un Waterlootois qui a tenté de tuer sa femme avec un couteau

Le coup de couteau, porté au thorax avec une lame de 17 cm, a été vraisemblablement arrêté par un os de la cage thoracique de la victime. Lorsqu’il a été auditionné, le prévenu a parlé d’un «coup de folie» et d’une «acte de désespoir», alors qu’il avait bu une bouteille entière de Ricard. Devant le tribunal, il contestait l’intention homicide, tout en convenant qu’il ne peut plus se contrôler lorsqu’il a bu.

Dans le jugement rendu vendredi, le tribunal estime que la tentative de meurtre est établie, se basant notamment sur l’endroit où le coup a été porté et sur la nature de l’arme utilisée. Le prévenu est condamné à trente mois de prison avec un sursis probatoire de trois ans qui impose un suivi psychologique et psychiatrique, une cure pour lutter contre l’assuétude à l’alcool et l’interdiction d’encore résider avec la victime.