Mons-Borinage: 20 tonnes d’aliments invendus récupérées en 8 mois auprès des grandes surfaces

Le Bistrot Folie – situé dans la rue des Arbalestriers juste à côté de la salle de spectacles – accueillait une soixantaine de convives, ce mardi midi, pour un repas solidaire. Particularité de l’invitation : le repas était préparé par le chef étoilé Benoît Neusy et les aliments provenaient de grandes surfaces. L’initiative émane de Soreal, une plateforme démarrée en juillet 2014 dont le rôle est de récupérer des invendus alimentaires auprès des grandes surfaces (Carrefour, AD Delhaize, Hoes-Fruits…), et d’autres petites enseignes. Depuis juillet, 20 tonnes d’aliments ont pu être redistribuées auprès de 1.000 personnes en contact avec les CPAS de Mons, Boussu, Frameries, Quaregnon, Saint-Ghislain et Colfontaine, ainsi que les ASBL Esop, Entraide de Ghlin, le Foyer Saint-Augustin et l’Espoir.

«  Chaque jour, explique Marc Barvais, président du CPAS de Mons, des agents (article 60) récupèrent des denrées dans plusieurs enseignes de la région, principalement des produits frais (légumes, fruits, viande, produits laitiers…) qui sont ensuite redistribuées aux partenaires. »

Le midi, ces personnes se retrouvaient au Bistrot Folie pour partager un repas quatre services. Au menu : saumon mi-cuit aux épices farci au chèvre frais, crème de chou-fleur et poulet tandoori, pain de veau aux champignons, stoemp aux poireaux et panais, et clafoutis aux pommes et amandes.

«  Ce qui est important, c’est aussi recréer une ambiance familiale autour d’un projet. Réapprendre qu’un repas est un moment de partage  », intervient Céline Baltramonaitis, gestionnaire du projet Soreal.