Une nouvelle mode dangereuse, le "swatting", une blague qui met la police en alerte et a déjà provoqué des crises cardiaques

Ce terme, qui découle directement de «SWAT» -unité d’intervention de la police américaine- décrit un appel aux services d’urgence américains pour signaler un incident grave (fusillade, alerte à la bombe, agression domestique, prise d’otage, etc) en cours, avec victimes et possibilité de victimes supplémentaires. Sauf qu’il n’en est rien.

Les cibles les plus visibles sont les célébrités, comme le rappeur Lil Wayne la semaine dernière. La police de Miami Beach et le SWAT sont intervenus après un appel signalant des tirs chez lui et quatre personnes touchées. Fusils à l’épaule, des dizaines de policiers ont encerclé la maison. Mais trois heures après l’appel, la police tweetait: «Malheureusement, il semble que ce soit un ‘swatting’. Pas de victime/pas de blessé/personne».

Ashton Kutcher, Justin Bieber, Rihanna, P. Diddy, Justin Timberlake, Tom Cruise, Miley Cyrus en ont notamment été victimes. Un Californien de 12 ans a reconnu être à l’origine du «swatting», entre autres, de Kutcher, de Bieber et d’une banque.

Problème de sécurité publique

Pour le FBI, ces appels sont «dangereux à la fois pour les forces de réponse rapide et pour les victimes». La police fédérale américaine a mis en garde dès 2008 contre l’émergence de ce phénomène, qui n’a cessé depuis de prendre de l’ampleur. Environ 400 «swattings» surviendraient sur l’ensemble du territoire chaque année mais de nombreuses polices locales ont arrêté de les signaler au grand public, pour éviter toute surenchère entre les auteurs de ces faux appels.

Pour la police fédérale, ces incidents sont considérés comme des «problèmes de sécurité publique» car «ce n’est qu’une question de temps avant que quelqu’un ne soit gravement blessé». Des policiers ont été blessés, notamment dans un accident de voiture en répondant à l’un de ces faux appels d’urgence, et plusieurs victimes insouciantes ont eu des malaises cardiaques lors de prises d’assaut surprises, a relevé le FBI.