Kim Wilde en apothéose de la soirée « Années 80 » au Bel’Zik festival à Herve (photos)

Précédé par les excellents covers de Téléphone (T-Léphone Export) et Depeche Mode (les toujours virevoltants Italiens de The Sneakers), Le show de Kim Wilde à Herve a séduit par ses mélodies archi-connues des quinquas et des quadras. Mais il a aussi laissé insensibles quelques jeunes présents dans le hall des criées de Herve. «  Je ne sais même pas qui elle est...  », pouvait-on entendre çà et là ! Oh l'outrage du temps qui passe et qui ajoute rondeurs et autres rides aux visages qu'on a adorés autrefois. Mais qu’importe, la magie a fonctionné. Kim Wilde a proposé un show très « pro ». D’ailleurs, la blonde ne se prend pas trop au sérieux et multiplie les grimaces face à son public, joue avec ses cheveux bousculés par un énorme ventilateur et n’hésite pas à titiller sa superbe choriste malgré un physique… disons moins flatteur. Allez, Kim, on t'aime toujours tu sais !

Les coulisses du concert à découvrir dans La Meuse Verviers de ce lundi (à lire en PDF ICI)