Crash de l'Airbus A320: voici la première vidéo des lieux de l'accident

Des débris ont été trouvés près du village de Le Vernet, entre Digne-les-Bains et Barcelonette, selon le Premier ministre français Manuel Valls. Les quotidiens français Le Dauphiné et La Provence ont dévoilé les deux premières photos vers 16h. La première vidéo du lieu de l’accident a ensuite été publiée et diffusée sur iTélé vers 18h :

Itélé

L’avion se serait écrasé près du Vernet – Capture Google Street View

L’avion comptait 144 passagers et 6 membres d’équipage (dont deux pilotes). La majorité des passagers seraient de nationalité allemande. On compte 76 Allemands, 43 Espagnols, et 2 bébés.

Le ministère belge des Affaires étrangères a aussi annoncé que, parmi les victimes, il y a « au moins un Belge », un homme résidant à Barcelone. C’est son épouse qui s’est manifestée. Selon nos infos, il s’agit de Christian Driessens, 59 ans.

Le ministre des Affaires Etrangères a par ailleurs précisé qu’au stade actuel des investigations, il n’y avait pas de certitude qu’il n’y ait pas d’autres victimes belges de cet accident aérien.

M. Reynders a par ailleurs tenu à transmettre ses condoléances personnelles, mais aussi celles du gouvernement belge aux proches de l’ensemble des victimes du crash aérien.

Une classe scolaire (avec 16 élèves allemands) faisait également partie des passagers. Cette classe de Haltern venait de participer à un échange scolaire, dans une localité toute proche de Barcelone. Toutes les infos concernant cette classe en cliquant ici

Des passagers turcs seraient également présents dans cet avion. « Il n’y aurait pas de passager français mais je n’en ai pas encore la totale certitude », a annoncé de son côté le président de la République François Hollande.

LE DIRECT TV DE FRANCE 24

Une boîte noire retrouvée

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé, vers 18h, qu’une boîte noire avait été retrouvée. «Elle va être exploitée dans les heures qui viennent, elle va permettre de faire avancer l’enquête. En attendant, la zone de l’accident est sécurisée», a ajouté le ministre.

Les faits

L’avion a disparu des écrans radars à 11h20. L’avion aurait fait une chute de 38.000 à 5.000 pieds (1.500 m) et se serait écrasé sur un vallon à 2.000 mètres d’altitude, selon le maire de Barcelonette. Un message de détresse aurait entre-temps été lancé par des contrôleurs aériens, selon l’AFP, qui affirme qu’aucun appel de détresse n’émanait de l’avion.

Le président de la République François Hollande a rapidement commenté l’information : « Les éléments laissent à penser qu’il n’y aurait aucun survivant », a-t-il indiqué. « C’est un deuil, une tragédie qui s’est produit sur notre sol. J’ai la volonté de savoir s’il n’y a pas d’autres conséquences, notamment concernant d’éventuelles habitations. Le crash s’est produit dans une situation difficile d’accès. Dans l’attente, c’est la solidarité qui doit primer ». Le secrétaire d’État aux transports a confirmé, à 12h45, qu’il n’y a « aucun survivant », avant les gendarmes du peloton de haute montagne (PGHM), arrivés sur place une heure après le drame, annonce également la mort de tous les passagers…

La compagnie Germanwings est une compagnie aérienne low-cost, une filiale de la compagnie Lufthansa, qui propose de nombreux vols depuis l’Allemagne vers le reste de l’Europe. Il s’agit du premier crash d’un avion d’une compagnie low-cost en Europe, dans l’histoire de l’aviation. Selon les premières informations, l’Airbus A320 aurait été livré en novembre 1990, selon FlightRadar. Il aurait donc 24 ans.

Airbus, pour sa part, a indiqué qu’aucune information ne peut actuellement être donnée sur les circonstances du drame.

D’après Météo France, les conditions climatiques n’auraient pas pu provoquer le crash, mais là encore, les avis sont mitigés.

La carcasse de l’avion aurait été retrouvée presque intacte, et l’appareil aurait heurté une montagne, selon Europe 1. Aucune habitation n’aurait été touchée dans l’accident.

(Photo : Reuters/Jean-Paul Pelissier)