Micha a agrandi son pénis grâce à des injections de silicone: son organe pèse 4,3 kg mais il ne peut plus faire l’amour…

Dans une interview accordée au média américain Vice, Micha Stunz, un Allemand originaire de Berlin, évoque sa vie depuis qu’il s’est injecté du silicone dans le pénis pour l’agrandir. « Je ne sais pas exactement combien il pèse, je sais juste que sur ma balance de cuisine, cela affiche près de 3 kilos. Mais je ne l’ai plus fait depuis longtemps », affirme-t-il.

Pourtant, depuis qu’il fait ces injections pour agrandir toujours plus son sexe, Micha affirme qu’il n’a plus les mêmes sensations. Il ne peut même plus avoir une érection normale. Son pénis mesure déjà 22 centimètres au repos et ne peut plus vraiment grandir, avec tout le silicone autour… « Dès que vous atteignez une certaine taille, vous ne pouvez plus faire certaines choses. Du moins, pas avec tout le monde et pas dans toutes les conditions. Mais vous pouvez faire d’autres choses. Il faut se libérer, être prêt à jouer et se montrer créatif », explique-t-il.

Cela fait pourtant longtemps que cet Allemand de 45 ans essaye de faire grossir son engin. Voici vingt ans déjà, l’homme avait essayé des pompes permettant d’agrandir le pénis. « J’étais tellement curieux que je ne pouvais pas, ne pas essayer. Je l’ai essayé en secret et cela m’abien plus, j’ai adoré ».

Mais Micha cherchait quelque chose de plus « permanent ». Il a donc été jusque Londres pour se lancer dans des injections de silicone. Il a ainsi déjà eu quatre procédures de ce genre. Un urologue allemand prévient toutefois : ces injections peuvent mener à des infections. « Dans le pire des cas, l’artère s’agrandit dans le scrotum et les testicules meurent ».

Cela ne fait pas peur à Micha Stunz qui continue à vivre sa vie tranquillement : « Je vais au travail, au supermarché, dans des bars, au cinéma… J’essaye juste de m’assurer que ça ne se voit pas trop en bas. Je dois juste faire attention quand j’achète des pantalons », explique-t-il. « Quand des femmes vont sur la table d’opération pour une augmentation mammaire, personne ne dit rien. Alors pourquoi pas le pénis ? »