Un Braivois au marathon du Mont-Blanc: il cherche des parrains et marraines

Pour ce père de trois enfants, âgé de 39 ans, le défi est de taille : 42 km de course en haute montagne, un dénivelé positif de 3.100 mètres. Les meilleurs coureurs terminent le marathon du Mont-Blanc en 3h24 contre 6h30 pour la moyenne des participants. « Mon but n’est pas de réaliser un temps mais simplement d’arriver au bout de l’épreuve », tient tout de suite à préciser Laurent Collin. « Ce qui me motive avant tout, c’est l’envie de me dépasser et de profiter de ces splendides paysages de haute montagne. »

Le Braivois, employé comme architecte à l’administration communale de Hannut, est un des 168 Belges tirés au sort pour participer au plus mythique des marathons dont les places sont limitées à 2.000 participants. Un second Hannutois est aussi de la course : Pascal Kovilic (44 ans) qui tentera l’épreuve des 80 km.

Adepte de la course à pied depuis trois ans, Laurent Collin a déjà à son compteur une quinzaine de trails et deux marathons, celui de Paris et d’Amsterdam. Au-delà de la performance sportive, l’objectif premier du Hannutois est de venir en aide à l’asbl de Latinne « Au Clair Matin ». Cette association s’occupe de jeunes placés par le juge de la jeunesse suite à des difficultés au sein de leur famille. Le centre est agréé pour quinze garçons et filles âgés de 3 à 18 ans.

Dès à présent, il recherche des parrains et marraines prêts à le suivre en versant leur « don / sponsoring » sur le compte de l’association qu’il soutient avec la Table Ronde de Hannut depuis plus de 25 ans. Les dons peuvent être versés sur le compte de l’association au numéro suivant. IBAN : BE 41 6300 1180 0010 (Arc-en-Ciel -1170 Bruxelles), avec la communication : « Don au Projet 60 – the summit for children ».