Exclusif: la princesse Elisabeth, choriste avec ses amis du collège Sint-Jan Berchmans de Bruxelles, chante en Picardie (photos + vidéo)

Si on l'avait déjà vue à quelques reprises, lors de sorties officielles, nous l'avons retrouvée à Creil, en Picardie, où elle se produisait avec la chorale de son école. A trois heures de route de Paris, c'est une adolescente plutôt timide, mais souriante, que nous avons découverte. Et malgré le poids de sa future fonction, et les règles de sécurité qui l'entourent et l'empêchent d'être une petite fille comme toutes les autres, Elisabeth a pu profiter d'une soirée légère avec ses amis.

(Sudpresse)

Elisabeth porte le polo rouge propre à la chorale, un pantalon slip noir et des bottillons beige. Ses cheveux sont attachés en arrière avec un petit noeud turquoise. Rien ne permet de dire, à cet instant, qu'il s'agit de la future Reine des Belges. Elle rejoint alors ses amies de la chorale et de 2e secondaire. Exit alors le protocole. C'est une petite fille comme toutes les autres qui papote, sourit, rigole avec ses copines.

(Sudpresse)

C'est donc à Creil, à 3 heures de Bruxelles qu’elle et ses amis du collège bruxellois se sont produits. C'est le groupe bruxellois qui démarre le spectacle, devant les parents d'élèves français et les élus locaux. Deux chansons plutôt classiques, Alléluia et In Flanders Fields, un titre en hommage aux victimes de la première guerre mondiale. Elisabeth est au premier rang, côte à côte avec l'une de ses meilleures amies. Plus timide sur scène qu'avant le spectacle, Elisabeth chante presque sans regarder dans le livret, connaissant les paroles par cœur.