Grève des services publics: le secteur des administrations locales et régionales solidaire de la grève

« Nous sommes viscéralement attachés à la défense des services publics parce qu’ils sont les garants d’une société démocratique, de justice sociale et le premier pouvoir d’achat de tous les citoyens », indique l’ALR.

Le secteur exige un plan ambitieux de développement de ces services et appelle notamment au remplacement poste pour poste des agents qui quittent la fonction publique, au renforcement de l’emploi statutaire ainsi que la fin des diminutions d’investissements. L’ALR demande également l’abandon de l’utilisation d’intérimaires dans la fonction publique, la fin des plans d’austérité et le maintien du calcul actuel des pensions publiques.

L’ensemble des services publics devraient être fortement perturbés mercredi à la suite de l’appel à la grève générale lancé par le syndicat socialiste CGSP. Les transports en commun devraient être totalement, ou en grande partie, paralysés par le mouvement, de même que la distribution du courrier. Les enseignants affiliés au syndicat socialiste ne devraient pas donner cours. Des parcs à conteneurs seront également fermés. Enfin, certains policiers et pompiers seront également en grève.