Exclusif: le ministre Di Antonio prépare un texte qui obligera tous les citoyens à faire stériliser leur chat

Pour faire face à la multiplication des chats errants, une mesure radicale va être prise. En dehors des éleveurs, plus personne en Wallonie ne pourra être en possession d’un chat adulte s’il n’est pas castré ou stérilisé. Le ministre Di Antonio a annoncé que le texte sera voté dans le courant 2016. A Bruxelles, la secrétaire d’Etat au bien-être animal devrait suivre la même voie.

En 2008, on estimait à 2 millions le nombre de chat dans notre pays. Ce chiffre a continué à progresser. Gaia a calculé que les communes dépensaient chaque année 200.000 euros pour la stérilisation des chats. Mais ce n’est pas qu’un problème financier mais aussi de salubrité publique.

Pour 2017, une loi devrait entrer en application. Pour encourager les citoyens, le ministre Di Antonio pense organiser des journées de stérilisation gratuite.

Retrouvez notre dossier complet dans les journaux Sudpresse de ce jeudi.