L’Union Saint-Gilloise gagne son bras de fer face à l’Union belge: le vote prévu ce lundi pour avaliser la nouvelle réforme du championnat retiré de l’ordre du jour

Le club bruxellois avait déposé une plainte en référé pour bloquer la procédure de vote, estimant que cette réforme contrevenait aux règlements de la FIFA et de l’UEFA. Une belle victoire pour l’USG donc.

« Mais nous ne sommes pas en guerre contre la fédération », tempère Jean-Marie Philips, administrateur délégué de la formation saint-gilloise et ancien directeur général de l’Union Belge. « Nous avons juste fait valoir nos droits afin de ne pas faire voter une réforme totalement irrationnelle. »

L’Union Saint-Gilloise se dit par contre prête à discuter avec la fédération et la Pro League d’une autre formule qui pourrait mieux convenir à tout le monde. Ces derniers devraient privilégier cette option s'ils veulent voir une réforme passer cette année. Dans le cas contraire, la réforme ne pourrait pas être appliquée comme prévu pour l'horizon 2016-2017.