Un médecin aubelois: «En 25 ans, je n’ai jamaisvu une intoxication au Herve»

Le mouvement de solidarité autour du producteur de Herve au lait cru José Munnix, et d’une manière plus générale autour de tous les petits producteurs locaux, s’étoffe de jour en jour. Jeudi matin, le collectif Alliance D19-20, actif dans la lutte contre l’austérité et les traités de libre-échange, réagissait aux déclarations du ministre Borsus venu à une réunion de conciliation entre l’Afsca, le producteur de fromage et d’autres interlocuteurs. D’après Willy Borsus, la bactérie listeria monocytogenes, trouvée dans des fromages de José Munnix à Herve, représente un danger réel pour la santé publique.

Si tel est le cas et que le principe de précaution prévaut, le collectif demande au ministre d’être plus cohérent en interdisant toute une série de produits nocifs et pourtant en vente libre comme le tabac, les pesticides, les sodas, les produits aux taux de sucre impressionnants…

Luc Hollands, agriculteur et membre d’Alliance D19-20, a exposé la problématique à son médecin Léon Constant, qui a accepté de prendre part à la cause en rédigeant une lettre.

« En 25 ans, je n’ai jamais vu d’intoxication alimentaire au fromage de Herve. Par contre, j’en ai vu aux pitas, boulettes, frites et avec des produits de grands magasins pour lesquels il y avait eu une rupture dans la chaîne du froid. Ici, je ne comprends pas bien l’acharnement de l’Afsca », avoue le Dr. Léon Constant.

Plus d’informations dans La Meuse Verviers de ce vendredi, téléchargeable ICI