Molenbeek Saint-Jean: un gardien de la paix tient des propos antisémites sur Facebook, il sera sanctionné par la commune

Il a ainsi tenu les propos suivants : «  Rien que le nom juif, veut dire sale, moi je ne vous dois aucun respect et aussi si j’étais là-bas en Israël, franchement, je ferais de même avec les juifs les abattre un à un comme ils font aux Palestiniens ».

Des propos qui choquent et qui ne laissent forcément pas Joel Rubinfeld, président de la Ligue belge contre l’antisémitisme, indifférent. « Il y a vraiment un emballement ces derniers temps concernant l’antisémitisme. Le plus grave, c’est que cet homme, censé représenter et incarner des valeurs de paix, incite à la violence et à la haine. Il y a des lois pour condamner ce comportement », explique-t-il.

Du côté de la commune de Molenbeek, on se dit choqué et des mesures seront prises ce lundi envers l’individu. « Je peux vous assurer qu’une procédure de licenciement sera entamée la semaine prochaine. Ce gardien de la paix devra venir s’expliquer devant le collège. Il aura l’occasion de se défendre mais sachez que je ne tolère en rien ce genre de propos, c’est inacceptable », déclare la bourgmestre Françoise Schepmans (MR). Un nouvel acte antisémite qui rappelle la lettre de menace envoyée à une famille juive à Rhode-Saint-Genèse mercredi passé.