Claude Thirault avait dit aux autorités que Marc Dutroux construisait des caches: "Il m’a dit en montrant des filles: ça se vend bien"

Il revient, pour nous, sur son parcours chaotique et les stigmates indélébiles de l’affaire Dutroux. « Aujourd’hui, je ne sais pas voir la photo des petites sans pleurer. Mon existence ne rime plus à rien, j’ai sombré dans l’alcoolisme. »

Claude Thirault fête son 49e anniversaire aujourd’hui. Nous rencontrons l’homme dont les informations auraient pu changer le cours de l’histoire judiciaire belge chez lui, à Chênée (Liège). Une maison sans confort, avec deux pièces de vie. « Tout ce que je peux me payer après 20 ans de galère interminable… », commente-t-il avec un brin de gaîté, qu’il perdra au long de notre entretien.

« Il est venu frapper à ma porte, je ne le connaissais pas »

Ce Carolo d’origine est loin d’être un ange. Il le dit lui-même : il a fait de grosses conneries dans sa vie. Mais plus que tous ses regrets réunis, c’est le tsunami judiciaire Dutroux qui l’a irrémédiablement noyé. Depuis, impossible de remonter à la surface.

Le jeune Claude Thirault fait la connaissance de Marc Dutroux à l’aube des années 90, un propriétaire à qui il loue une maison de Montignies-sur-Sambre (Charleroi). « Un jour, il est venu frapper à ma porte pour se présenter, accompagné de Michelle Martin et de leur fils, Frédéric. Je ne le connaissais pas, pas plus que son passé de truand. On a un peu papoté, et comme j’avais travaillé dans le bâtiment, comme lui, il m’a emmené en voiture voir les travaux qu’il effectuait dans ses maisons. Sur le chemin du retour, nous avons croisé deux petites filles en rue. Je me souviendrai toute ma vie de ce qu’il m’a dit à ce moment : ‘Ça, c’est frais. Ça se vend très bien.’ J’ai directement été trouver la gendarmerie. Lorsque je leur ai dit le nom de Marc Dutroux, les gendarmes se sont montrés très intéressés, et m’ont demandé de devenir leur indic, de me faire ami avec lui. »

> Découvrez l’interview intégrale de Claude Thirault, ses confidences sur Marc Dutroux et Michelle Martin, sa nouvelle vie ainsi que l’interview de l’ancien procureur général de Liège Anne Thily, dans nos éditions papiers et numériques de ce mardi.