Travaux sur la E40 à Herstal : de gros bouchons à prévoir entre Barchon et Loncin dès le mois de juillet!

Avec près de 100.000 véhicules qui les empruntent chaque jour, soit l’axe le plus fréquenté de Wallonie, les trois viaducs de Herstal ont une importance stratégique majeure pour la région. Mais avec une longueur totale de 650 mètres et surtout près de 50 ans d’existence, ils avaient bien besoin qu’on y effectue de lourds travaux.

Réalisés par la Sofico, ces travaux ont pour objectif une rénovation en profondeur mais aussi un élargissement afin de créer une bande d’arrêt d’urgence dans le sens Aix-la-Chapelle/Bruxelles, une bande d’accélération/décélération et une bande d’arrêt d’urgence dans l’autre sens et, enfin, rouvrir la bretelle d’accès Herstal/Aix-la-Chapelle.

La phase 1 a donc démarré en mai 2014 avec l’élargissement à proprement parler du viaduc. Celui-ci s’est fait sur la droite, dans le sens Bruxelles/Aix. Après un an de travaux, cette phase est aujourd’hui pratiquement terminée. « Et le calendrier est respecté  », précise Maxime Prévot, ministre wallon des Travaux. «  Je ne peux que m’en réjouir quand on sait qu’il s’agit d’un chantier aussi conséquent et stratégique pour la Wallonie et la région liégeoise en particulier  ». La couche d’usure et le marquage seront apposés sur les nouvelles bandes d’ici le début du mois de juillet. La phase 2 pourra alors être lancée.

Concrètement, cette seconde phase va porter sur la rénovation du tablier aval, et plus précisément les bandes de circulation gauche et centrale dans le sens Aix/Bruxelles. Celles-ci seront fermées à la circulation. Durant cette seconde phase, la circulation sera maintenue sur trois bandes de circulation rétrécies dans chaque sens. Vers Aix, une bande se fera sur la nouvelle structure et les deux autres sur l’ancien tablier. Vers Bruxelles, deux voies basculeront, en contresens, via le passage en berme centrale. La voie de droite sera maintenue côté chantier sauf pendant dix week-ends pour permettre son bétonnage. La sortie Herstal restera ouverte. Le basculement de toutes ces nouvelles mesures de circulation est prévu les 3, 4 et 5 juillet.

Un chantier de 31 millions d’euros

Cette seconde phase devrait se terminer en décembre 2015. S’en suivront alors quatre autres phases de travaux. Ceux-ci devraient être terminés pour décembre 2016 et auront coûté de 31 millions d’euros. Durant les travaux, la vitesse est limitée à 50 km/h à hauteur du chantier. À l’approche du chantier, la vitesse baisse progressivement, passant de 120 à 90 et de 90 à 70 km/h. Maxime Prévot et la Sofico insistent sur la nécessité de respecter ces limitations afin de fluidifier la circulation, mais aussi d’éviter les accidents. L’évolution du chantier peut-être suivie sur : viaducs-herstal.blogspot.be/