16 millions sur 4 ans pour Axel Witsel, de plus en plus chaud pour l’AC Milan

En fait, fin juin, tout était réglé entre le Zenit Saint-Pétersbourg et l’AC Milan. Mais, au moment de sceller l’accord, le club russe a fait monter les enchères en flèche, réclamant plus de 40 millions au lieu des 30 prévus. Il estimait que Witsel, acheté 40 millions à Benfica en 2012, n’avait fait que prendre de la valeur depuis, et voulait évidemment profiter de l’arrivée imminente en Lombardie de Bee Taechaubol, le businessman thaïlandais occupé à racheter 48 % des parts du club de Silvio Berlusconi pour environ 480 millions d’euros.

Face à ces nouvelles exigences, le club milanais n’a pas cédé, voulant s’en tenir à l’accord de 30 millions d’euros. Un montant très proche de celui estimé par Transfermarkt (27,5 millions), un site qui fait référence en matière d’évaluation de joueurs. Un chiffre assez logique, le Diable rouge n’ayant plus que deux ans de contrat au Zenit, ce qui fait évidemment baisser sa cote.

Hier, des médias italiens réactivaient le dossier, rappelant que l’AC Milan et Axel Witsel se sont entendus sur le montant et la durée de son contrat, à savoir 4 millions net par saison pendant quatre ans, soit un total de 16 millions d’euros. À charge pour l’ancien Standardman de convaincre ses dirigeants de revoir leurs prétentions, pour s’aligner sur le prix du marché. Ou en tout cas s’en rapprocher.

Axel Witsel reste bel et bien une cible prioritaire pour l’AC Milan, qui a les moyens de ses ambitions mais ne veut pas non plus jeter l’argent par les fenêtres et va donc tout tenter pour abaisser le prix de la transaction.

Une information à retrouver dans les journaux Sudpresse et dans nos éditions numériques.