Liban: Al-Nosra veut échanger des soldats otages contre des détenues

La branche d’Al-Qaïda en Syrie a réclamé aux autorités libanaises dans une interview télévisée la libération de cinq femmes détenues dans les prisons en échange de trois soldats retenus comme otages chez elle depuis près d’un an. Le Front Al-Nosra garde en otages 16 soldats et policiers libanais enlevés le 2 août 2014 dans une localité près de la frontière syrienne. Neuf autres sont retenus par le groupe Etat islamique (EI). Le combattant, dont seule la voix a été entendue durant l’interview, a cité le nom de cinq prisonnières, dont une ex-épouse du chef de l’EI Abou Bakr al-Baghdadi et la femme d’un des leaders d’Al-Nosra.