Chastre: près de cinq arrivées par jour chez Sans Collier depuis le 1er juillet

Nous ne sommes pas encore tout à fait à la moitié des grandes vacances et déjà, le refuge de Sans Collier enregistre un record. Un triste record… Depuis le 1er juillet, 119 chiens et chats ont intégré les installations de l’ASBL. Ce qui représente cinq arrivées par jour. « C’est deux fois plus qu’en temps normal », regrette Sébastien De Jonge, le responsable du centre. On peut même parler d’un été pourri pour le refuge basé à Chastre, sur la Nationale 4. « L’année dernière, nous avions recueilli 90 chiens et chats. C’est donc un tiers de plus sur la même période. De mémoire, il y a bien deux voire trois ans que l’on a pas eu autant d’abandons. »

Ces 119 entrées se répartissent comme suit : 49 chats adultes et chatons pour 72 chiens ! Un chiffre colossal qui a conduit Sans Collier vers la saturation. « Avec seulement 69 chiens et chats replacés, on est complet. On dénombre environ 220 pensionnaires sur le site actuellement. En règle générale, on tourne aux alentours de la petite centaine. Mais c’est souvent le cas durant l’été : les abandons augmentent en raison des vacances et dans la foulée, les adoptions prennent la tangente inverse… »

D’autant que Sans Collier a été confronté à une première vague d’abandons il y a un mois. Celle des chatons. Et elle se poursuit… « Les appels n’arrêtent pas ! Il y en a bien cinquante par jours. En fait, sans mentir, je suis au téléphone toutes les cinq minutes Honnêtement, on peut le dire, c’est une mauvaise année pour nous », souligne le coordinateur du refuge.

Retrouvez notre dossier et les conséquences que ces abandons massifs ont sur le fonctionnement du refuge dans La Capitale Brabant wallon de ce samedi 25 juillet 2015