Turquie: «impossible» de poursuivre le processus de paix avec les Kurdes pendant des attaques

La poursuite du processus de paix avec les rebelles kurdes de Turquie est « impossible » tant que ceux-ci mèneront des attaques dans le pays, a affimé mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan. « Il est impossible de poursuivre (le processus de paix) avec ceux qui s’en prennent à l’unité nationale », a déclaré M. Erdogan, en visant les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui ont repris l’action armée après l’attentat meurtrier, attribué au groupe État islamique (EI), perpétré à Suruç (sud) le 20 juillet.