La Belgique championne d’Europe du recyclage de déchets

En matière de récupération des déchets, le Belge n’a pas de leçons à recevoir de ses voisins européens. Voilà ce qui ressort de chiffres d’Eurostat qui place notre pays en tête du classement des meilleurs recycleurs.

Chez nous, 80% des ordures ménagères sont transformées pour être récupérées. Une statistique qui a de quoi impressionner. En comparaison, l’Irlande, deuxième de ce classement ne recycle «que» 74% de ses déchets et la moyenne européenne se situe à 64%. Pour ce qui est des mauvais élèves, on pointera l’Islande et la Pologne comme les pires élèves européens où l’on recycle à peine 40%. À noter également que nos pays voisins font également moins bien: moins de 65% en France et un peu moins de 70% au Pays-Bas.

L’excellente première place de la Belgique, s’explique par un système efficace de tri et de récupération des déchets. Mais au-delà du recyclage, c’est dans la réutilisation des déchets qu’ils soient recyclés ou non que notre pays s’illustre. Toute reconversion confondue que ce soit par du recyclage ou tout simplement par réutilisation, la Belgique est une fois encore au top. 98% des déchets produits dans notre plat pays sont réutilisés. Dans cette catégorie, nous nous plaçons tout juste devant l’Allemagne (96,8%) et à des longueurs de Malte qui réutilise à peine 47,7% de ses déchets.

Recyclage exporté

Malgré le taux élevé de réutilisation des déchets, il semblerait que notre pays préfère ne pas recycler ses déchets au sein même de ses frontières. Près de 40% de déchets sont ainsi exportés hors de nos frontières pour y être recyclé ce qui fait de notre pays le 9ème plus gros importateur de déchets comparé sa production.

150 kg/an

Chaque année les pays membre de l’union européenne produisent quelque 80 millions de tonnes de déchets. En 2012, la moyenne européenne s’élevait à 157 kilos de déchets par habitant. Un chiffre en légère baisse par rapport aux années précédentes. Dans ce domaine, la Belgique se situe dans le ventre mou du classement avec une production moyenne de déchets par habitant légèrement supérieure à 150 kilos.

Bien loin derrière l’Allemagne et le Luxembourg ou le citoyen jette pour plus de 200 kilos de déchets chaque année.