Verviers: Jean-François Istasse veut faire venir les petites japonaises d’AKB48 en Belgique

Cela fait maintenant plusieurs années que Jean-François Istasse se passionne pour ce groupe de jeunes chanteuses japonaises qu’il a découvert par hasard sur Internet. C’était en mars 2012. Très malade à l’époque, Jean-François Istasse s’est retrouvé hospitalisé pendant trois mois. C’est en tapotant sur sa tablette qu’il est intrigué par un groupe japonais dont on parle de plus en plus. Il cherche à en savoir plus. « Ça m’a tout de suite plu, je me suis intéressé au groupe et j’ai découvert qu’il s’agissait d’un véritable phénomène », confie le sénateur honoraire verviétois. «  Il s’agit d’un groupe qui est né il y a environ dix ans ».

> Découvrez en quoi ce groupe plaît tant à JFI et comment il s’y prend pour tenter de faire venir en Belgique les AKB48 dans La Meuse Verviers de ce jeudi 6 août. Une édition aussi disponible au format numérique en cliquant ICI