Braives: près de 200 pigeons chez lui sous une volière... électrifiée

Cette propriété braivoise, et surtout son jardin, ne ressemble à aucune autre dans la région. Tout autour de la maison sont construits plusieurs enclos avec à l’intérieur des dizaines et des dizaines de pigeons. Difficile de les compter tellement ils sont nombreux. Mais attention : mieux ne vaut pas s’approcher des grillages, qui sont tous électrifiés. « C’est pour éviter que des rats, des chats ou des fouines entrent dans les enclos », nous raconte le Braivois. « Avant, je laissais sortir mes pigeons à l’extérieur, mais j’ai arrêté il y a environ 7 ans, avec la grippe aviaire. Je dois les vendre, sinon j’en aurais plus de mille, et cela s’accumulerait. Mais ce ne sont pas des pigeons des concours et ils me coûtent plus qu’ils me rapportent », poursuit-il.

Le reportage complet et toutes les photos sont à lire dans La Meuse Huy-Waremme de ce mardi et dans nos éditions numériques.