85.000 entrées: belle réussite pour le Cabaret Vert de Charleville avec quelques (petits) bémols

Un festival toujours très chouette avec comme premier bémol le manque de grands parkings à proximité des infrastructures, situées en pleine ville. Autre petit reproche : alors que les scènes, bars, endroits de restauration, espace presse sont magnifiquement situés, entre les scènes, quel dommage de diffuser pendant certains concerts, et alors que l’autre scène n’est pas occupée, de la musique électronique qui parasite le set en cours. Par contre, les amateurs de bière ont apprécié le large choix proposé. Côté musical, ce fut beaucoup de moments de bonheur, avec, dès le jeudi soir, deux têtes d’affiches.

Tout d’abord Etienne Daho qui proposa la version festival de son excellent « Diskönoir ». Il a eu un peu de mal à chauffer le public, mais au bout de trois morceaux, c’était dans la poche. 1h10 de tubes enfilés les uns derrière les autres. Sur cette même scène, lui succéda, Christine and the Queens. La chanteuse et ses danseurs sont bourrés d’énergie. Elle est très complice avec son public qu’elle tutoie, en lui expliquant qu’elle se prend « pour une vieille rock star ».

Christine and the Queens. Photo Marc Durant

Un set très dansant, bien fait, avec beaucoup d’effets vidéo. Le problème c’est qu’au bout de six morceaux on se rend compte que c’est un peu tout le temps la même chose…

’Beaucoup d'autres sets sympas au cours du week-end. On épinglera par exemple, Selah Sue, Ratatat, Dan Deacon et Limp Bizkit qui rappela de bons souvenirs aux fans de la fin des années ‘90.

Selah Sue. Photo Cabaret Vert

La petite déception est venue de la tête d’affiche du vendredi. Tout le monde attendait les Chemical Brothers. Ils sont arrivés avec trente minutes de retard. Après avoir balancé un morceau, ils ont arrêté de jouer pendant près de vingt minutes, visiblement suite à un incident technique. Leur set a déçu beaucoup de fans. Heureusement le génial « Mr Oizo » a rattrapé la soirée par une excellente prestation…

Monsieur Oizo. Photo Cabaret Vert

Plus de détails et de photos dans La Meuse Luxembourg de ce lundi et dans notre édition numérique.