Maxime Pagnoulle, de Modave, a créé une application mobile pour pallier à celle de la SNCB, «trop complexe» selon lui

Pouvoir visualiser son trajet en train, savoir combien de temps de voyage il nous restera ou voir si l’on parviendra à rejoindre sa liaison malgré des retards sur la ligne… De telles informations sont cruciales pour les navetteurs. Les applications mobiles (sur smartphones donc), aujourd’hui, peuvent nous apporter de telles facilités. Mais pas toujours… Maxime Pagnoulle, de Modave, n’a que 22 ans, et l’on peut dire que c’est un petit génie de l’informatique. En tant que navetteur quotidien, il estime que l’application SNCB, depuis la suppression du service « Railtime », est bien trop complexe d’utilisation.

Un constat qui l’a poussé à bout mais aussi motivé à créer sa propre application. En trois mois de travail, quelques heures par soir, le jeune homme a obtenu son produit fini (cf. encadré ci-contre), qu’il appelle « OnTracks ».

Aujourd’hui, « OnTracks » compte plus de 1.000 utilisateurs et ce, depuis le 11 août seulement.

> Retrouvez tous les détails de cette information dans « La Meuse » Huy-Waremme de ce lundi 24 août, ou dans nos éditions numériques.