Ayoub El Khazzani, le tireur du Thalys, vit depuis plus d’un an à Molenbeek: sa sœur Oumaima affirme qu’elle n’a "rien à se reprocher"

Ayoub El Khazzani, le tireur du Thalys 9364 Amsterdam-Paris, reste au centre de l’actualité. L’enquête se poursuit en France et en Belgique, où le jeune Marocain de 25 ans – qui se définit comme un SDF lors de ses interrogatoires – semblait résider très souvent.

Premier élément, et non des moindres : Oumaima, sa sœur, réside depuis quelques années déjà à Molenbeek-Saint-Jean, dans la région bruxelloise. Selon Rachid, un voisin, Ayoub El Khazzani, venait régulièrement lui rendre visite, à raison d’une fois par semaine. « Je le connais depuis au moins un an et demi », déclare-t-il. « Je n’ai pas plus discuté que cela avec lui, mais il me disait salam aleykoum, c’est tout  ».

La sœur d’El Khazzani, qui n’est pas officiellement domiciliée dans son appartement bruxellois, vit avec son mari Karim et leur petite fille dans un quartier historique de Molenbeek. L’appartement, situé au quatrième étage d’un immeuble de la chaussée de Gand, aurait visiblement hébergé, plus d’une fois, Ayoub El Khazzani au vu de la fréquence de ses apparitions dans le quartier.

Un quartier qui juge « incompréhensible » son acte « qui ne collerait absolument pas avec le personnage ».

Et ce mardi, en plein reportage, nous avons même croisé un regard qui ne nous était pas inconnu, rue Prado à Molenbeek-Saint-Jean. Vêtue de noir, Oumaima, la sœur d’Ayoub El Khazzani, marchait avec son mari, Karim, qui tenait une poussette où se trouvait un enfant. « Je n’ai rien à me reprocher », a-t-elle simplement glissé avant de se rendre au commissariat pour y être entendue.

> Notre reportage au cœur de la vie bruxelloise d’Ayoub El Khazzani à lire dans nos éditions papiers et numériques de ce mercredi.